Catski, le hors-piste hors saison du ski nordique !

catski2Au mois de mars 2015, après avoir écourté ma saison pour cause de blessure, j’ai cherché à préparer la saison prochaine.

Ski roues skate et classique, vélo de route, trail, VTT,  je pratique déjà tous ces sports. Aucun ne me donne autant de satisfactions que le ski de fond en hiver. Alors après avoir pas mal surfé sur internet, j’ai voulu tenter autre chose : le catski

Qu’est ce que le catski ?

catski

 

Le catski est une sorte de ski pour la pratique du style alternatif en tout terrain (herbe, sable, chemins, routes, forêt,…).

C’est un modèle innovant produit par un artisan aux USA, internet permet aujourd’hui de se procurer ce type de produit.

La catski dans sa conception possède plusieurs avantages pour le classique.

D’après ses inventeurs, il passe sur tous les terrais, Il permet un transfert de masse complet, d’éviter le retour trop précoce de la jambe en extension, en gros il va vous corriger votre style classique. Ceci est plutôt difficile avec des ski roues classique conventionnelles.

Les descentes sont gérables mais ça ne glisse pas, on marche avec.

Les inconvénients, poussée simultanée et pas de un impossible. La le ski roue classique devient complémentaire pour l’entrainement.

A quoi ressemble un catski ?

Un catski et ou poutre en composite avec une petite roue avant et des patins pour éviter quelle ne s’use trop vite pendant le déplacement. Sur la poutre la fixation (type ski de fond) se déplace en translation et est retenue par un gros élastique.

Pour l’instant, je n’ai fait que deux séances avec mes catskis. Lors de l’AG du club j’ai pu les essayer sur la piste verte à St François. Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est très cardio, il faut beaucoup pousser. J’ai l’impression d’évoluer à une vitesse très basse (même sur route bitumée) par rapport à mes ski roues classique qui eux roulent bien, ce qui compense les frottements de la surface. Les catski roulent un peu et glissent un peu. Lorsque le chemin est très empierré je trouve ça moyen, c’est plus de la marche.

Le gros avantage c’est que l’on n’est pas sur la route, on peut sortir des pistes, traverser des grosses flaques, c’est une sorte de VTT !

Evidemment, ça ne remplacera jamais le ski l’hiver puisque ça ne glisse pas autant et il n’y a pas le plaisir de la descente, mais l’esprit x-country est la !

Le site officiel (en anglais bien sûr !) 

Jean Paul à profité de l’AG pour réaliser quelques photos et vidéos.