Rémi BROUTIER

REMI BROUTIER NÉ LE 9 MAI 2000 À ?

Tu fais partie de l’équipe Savoie nordique et tu viens de remporter une 2ème place dans un championnat du monde !

A quelle époque es-tu arrivé au club ? Quels souvenirs en gardes- tu ? un choix de ta part ?

Je suis rentré au club en 2010 lorsque j’avais 10 ans. C’était encore un tout petit club avec très peu de « grands ». Les plus vieux avaient autour de 15 ans, je pense… oui, bien sûr que je n’ai pas été forcé à rentrer dans le club bien que pas mal de gens aient un peu insisté.

En cherchant bien dans mes archives, ma plus vieille photo de toi remonte à 2011 : le podium de la course d’Arith. Tu étais là mais pas encore au sommet ! Comment te voyais-tu ? Avais tu des facilités ?

A l’époque je commençais tout juste le sport et je n’avait pas vraiment d’objectifs de carrière ! Je ne pense pas que j’avais des facilités même si j’était un peu plus grand que la moyenne à l’époque…

En 2012, tu cours à la même allure qu’un certain Philibert.

Je sais que vous étiez longtemps au coude à coude dans les premières compétitions nationales, il a abandonné la compétition alors qu’il semblait plus prometteur que toi.

Peux-tu nous expliquer comment ça a fonctionné pour toi mais par pour lui ?

C’est vrai que nous avons longtemps été ensemble avec Philibert et jusqu’à ce qu’il arrête… Pour lui, c’est lorsqu’il est rentré au comité que ça a été un peu plus compliqué mais pas sur le plan sportif car on était du même niveau.

En 2013, je suis l’équipe du BSN à Arvieux dans les Alpes du sud. Peux-tu faire un commentaire sur ces 3 photos.

Je ne me souviens pas du tout de cette course en particulier ! Mais je devais être déçu apparemment et une fois de plus heureusement que j’avais mon entourage (amis et parents) qui était là pour me remonter le moral ! Et ça ne durait jamais très longtemps…

Enfin en 2016, tu commences à briller. J’ai peut être loupé des épisodes. Peux-tu nous faire un résumé ?

C’est cette année 2016 qui a été un vrai déclic pour moi et où j’ai eu vraiment pour objectif de viser le haut niveau ! Les années d’avant étaient très irrégulières, une année pas très bonne et l’autre un peu mieux…

Pratiques-tu d’autres activités que le ski ? sport ou autre ? Et pourquoi tu aimes le ski ?

Je n’ai pas vraiment d’autre sport « officiel » mais j’aime faire de l’alpinisme en fin de saison ou l’été et du vélo de route aussi ! J’aime le ski parce je ne fais que ça ! Il n’y a pas de raisons particulières …

Racontes-nous ton meilleur souvenir et le pire.

Mon meilleur souvenir : je dirais que c’est toutes les courses que j’ai bien réussi !

Et mon pire c’est plutôt les entraînements sous la pluie/neige où il fait très froid et où on est trempé ! Mais au final on en garde tout le temps un bon souvenir mais sur le coup ce n’est pas du tout agréable !

Un avis sur le club ?

Je ne sais pas trop quoi dire sur le club, je n’y suis plus trop mais c’est vrai que c’est un club très dynamique et la plupart des parents sont toujours partants pour venir en aide à notre entraîneur pour le confort des athlètes.

Tu repars bientôt en Norvège. Le métier de champion a l’air plutôt pas mal ! Est-ce que ça marche pour les études ?

Oui, effectivement c’est un « métier » agréable mais très fatiguant car je ne suis jamais chez moi ! Et lorsque je ne suis pas en course, je suis à la fac pour bosser mes études. Du coup je ne suis pas très souvent à la fac dans la période hivernale.

Des choses à rajouter ? Des objectifs auxquels tu tiendrais plus particulièrement ?

Non je n’ai rien de spécial à rajouter. Mon objectif final est d’aller aux JO mais ça reste juste un rêve pour l’instant.