Janine PRAIRE

Janine Praire née le 29 mai 1939 à Chambéry

Quand je suis arrivé au BSN, tu étais déjà là … et depuis longtemps …!

Tu a initié des générations d’enfants aux plaisirs du skate et du pas alternatif. Mais, toi, tu as commencé quand ?

J’ai commencé le ski de fond dans les années 70, aprés la naissance de mes enfants. La situation sur le plateau était bien différente de maintenant : peu de skieurs, quelques pistes tracées au « sabot », un petit tracteur qui réalisait 2 rails plus larges que maintenant car nous avions des gros skis en bois…

Avant, je pratiquais le ski alpin et même la planche à voile !

J’ai toujours été « obnibulée » par le sport !

Et dans les années 80, je suis arrivée à pratiquer à un haut niveau de compétition.

En 1979, le rallye Nivolet-Féclaz-Revard, 45 km sur des pistes à peine tracées : 59eme équipe sur 143.

En 1983, les 33 km du Bugey : 1er vétérant, 4eme chez les dames et le lendemain, les Saisies, 25 km en équipe de 3 féminines : 2eme !

La 10eme traversée du Vercors : avec JC Roux, nous étions 17eme sur 1436 équipes, …

L’Engadin dans les Grisons suisses, une trés grande course de 12000 participants sur un lac gelé : j’ai participé aux 42 km en 84, 85 et en 86, je suis partie en 1ere ligne avec l’élite !

En 90, 2eme au semi-marathon de Bessans …

Mais ce n’est pas tout … J’ai brillé également dans des challenges de La Féclaz, dans le Jura, à Pesey-Nancroix, à Allevard dans une course fond/alpin, … En 1983, le président Jeunesse et sports de Chambéry me remettait la coupe des 50 km de la Savoyarde.

De 1983 à 1987, j’ai fini également « classée » en ski-roues :

10 km de Montmélian, montée de l’Epine, 17 km d’Aix les bains (1ere dame), foulée du 1er mai, tour du lac de Paladru, …

Et Bauges ski nordique ?

Le cub faisait partie d’une fédération : l’AS Bauges créée en 1985 et regroupant d’autres activités sportives qui sont devenues indépendantes par la suite. J’ai rejoint Bernard à Saint François et la commune a construit l’actuel foyer qui a longtemps abrité le local « club ». Les activités ont commencé tout doucement … je venais de passer l’initiateur en fond et en alpin (MF1). Ayant suffisamment de points, je pouvais postuler à une formation rémunérée par J.S.Chambery pour le monitorat 1er degré. Il me fallait réussir une épreuve technique à Puy St Vincent sur des pistes d’alpin car il n’y avait plus de neige à Margeriaz. Mais les conditions étaient difficiles, j’étais fatiguée, … mes skis se sont fendus … je suis arrivée 4eme mais ils prenaient 20 gars et 3 filles, … no comment !

Jaja en équilibration …

Alors, … toujours bénévole ?

J’ai toujours été « bénévole », le ski et la montagne étant mon second métier. Adolescente, j’ai fait une formation à l’école hôteliere de Challes les eaux mais je pensais déjà au sport …

Et finalement, j’ai travaillé dans la couture.

J’ai effectué de nombreux stages pour acquérir des compétences dans l’encadrement.

A la fin des années 90, j’attrape une polyarthrite qui me fait souffrir pendant 15 ans, j’abandonne la compétition. Mais je n’arrête pas mes activités …

J’ai vu toute l’évolution du club que j’ai trouvé « extraordinaire« …

Du temps de l’AS Bauges, je me souviens que les parents se plaignaient de devoir quitter St François et son ambiance chaleureuse et motivée car les grands ne pouvaient pas faire le circuit fédéral chez nous. J’ai souvent été impressionnée par leur dévouement.

J’ai fait venir Isabelle dans les années 90, elle s’occupait des plus petits. J’ai du, les denieres années, encadrer avec elle des enfants recrutés de plus en plus jeunes … et je l’ai fait sans passion. J’ai donc quitté le club un peu trop tard … l’année derniere.

Et maintenant Jaja ?

J’ai 76 ans et « je bouge encore » …

J’organise depuis 25 ans des séjours pour les adultes en raquette, fond, alpin, … et la marche en montagne l’été.

Je ne suis pas souvent chez moi et je préfére quand il fait chaud, aller nager une heure au lac.